en tete

bando

Critique littéraire - Documents, témoignages - Encyclopédie, dictionnaires - Essais - Histoire - Littérature de langue française - Mémoires, souvenirs - Militaires - Nouvelles - Patrimoine - Régionalisme - Romans présent
A l'attention des librairies : la diffusion-distribution est assurée directement par Editions du Roure - commandes par mel
Pour toutes commandes en dehors de la France : Utiliser Paypal / For orders outside of France: Use Paypal
ACCUEIL COUVERTURES CATALOGUE VITRINE LIENS
  
    Encore un livre qui ne devrait pas être publié et qui l'est ? Qu'importe, il n'y a pas de poétiquement correct !
   Quel en est l'objet, le sujet, le rejet, l'inspiratrice ?
Tout semble se heurter comme pierres pour faire jaillir la lumière. Les contraires s'y opposent, le lyrique :

N'oublie pas que le t'aime
Oublie ce que tu veux l'horreur le froid la haine
Pas l'amour qui m'éclaire et que tu m'as transmis
Toi ... de l'infini
Qui mues tout en lumière transcendante du temps
Ainsi qu'éternité ou plus rien ne finit.

   Et le cynique :

Dans merveille
Il y a le début de merde
Plus veille
Veille à ce que la merveille
En merde ne se retrouve.

   Peut-être s'y concilient-ils ?
Il était une fois une oiselle-fée qui ne le savait pas ... Prends garde à toi lecteur si tu ouvres ce livre tu risques de t'y perdre comme de t'y trouver. Le classicisme de la facture s'y marie au baroque de la vie où symbolisme, mysticisme et humour percent souvent comme autant de petits cailloux sur le chemin de la connaissance : celui du sens que suit en le recréant le lecteur. Sur l'aile de l'oiseau-fée. Car tout lecteur est poète et chercheur de sens quand le curieux malsain ne fait que s'égarer.

Stéphane Gerey, né à Saint-Etienne, enseigne au Puy-en-Velay depuis 1974. Militant citoyen et humaniste, il nous livre son premier recueil de poème.
Porte de l'infini, de Stéphane Gerey-Luaire
Un ouvrage de 144 pages. 14 x 21.5, ISBN 19061-78 43 2

Porte de l'infini
7/2003 -  10,00 €

 
Panier d'achats ...
Pour commander avec un bon de commande : par chèque ou virement bancaire, c'est ici