en tete

bando

Critique littéraire - Documents, témoignages - Encyclopédie, dictionnaires - Essais - Histoire - Littérature de langue française - Mémoires, souvenirs - Militaires - Nouvelles - Patrimoine - Régionalisme - Romans présent
A l'attention des librairies : la diffusion-distribution est assurée directement par Editions du Roure - commandes par mel
Pour toutes commandes en dehors de la France : Utiliser Paypal / For orders outside of France: Use Paypal
  ACCUEIL COUVERTURES CATALOGUE VITRINE LIENS

  
   Voici donc le cinquième tome de la saga vellave de Touènabrus. Après Cáuques dous Clapas e d'alentour (1978), L'adiéusiat (1980), Coumedias vellavas de passat tems (1983) et Puta de vida ! (1987), le prosateur vellave le plus prolifique et le plus talentueux de tous les temps nous offre de nouvelles "chroniques en patois".

      Cet extrait de la préface d'Yves Gourgaud pour le dernier livre d'Emile Brun, Mile Touènabrus :Moundes, legisset me et creset me, introduit une suite de 22 nouvelles et de "Crounicas de l'endreit", tout à la fois moqueuses - de la politique et de la religion - et paillardes, juste ce qu'il faut pour apprécier la langue de Touènabrus, son patois, difficilement traduisible en français littéraire.
      Toutes ces histoires sont suivies de leur traduction littérale et sont précédées de quelques indications pour lire l'occitan écrit à la façon d'Emile Brun.
      Ainsi sur deux cent pages, Mile Touènabrus raconte ses chroniques locales: N'a voucaciu  (Une vocation), Faits e dires de la Maria de la Crèca, La vacha de Mirandou, Filemon fáit la bicha, Jeanne la Verdéte, Lou passagié, La féira pas coumo las áutras (Une fête pas comme les autres), L'arme secretiusa, Lou souonge (Le songe), Per l'amoure de Dieu, Qu'acous que vou saban pas (Que ceux qui ne savent pas), De la cróita a la countriciu, La courbeichina, Lái douos purjas, Lou remédi charestiu (La pénitence incomprise), Lous oucelous (Les oiselets), Fáit bé ñicéira dous escáines (De l'utilité des surnoms) et bien d'autres.
     Emile Brun, né à Lantriac, en 1905, est aujourd'hui décédé. Cet ouvrage lui est dédié.* avec traduction en français


Moundes, legisset....
05/2000 - Mile Touènabrus - 200 pages - 16,77 €

 
Panier d'achats ...
Pour commander avec un bon de commande : par chèque ou virement bancaire, c'est ici