en tete

bando

Critique littéraire - Documents, témoignages - Encyclopédie, dictionnaires - Essais - Histoire - Littérature de langue française - Mémoires, souvenirs - Militaires - Nouvelles - Patrimoine - Régionalisme - Romans présent
A l'attention des librairies : la diffusion-distribution est assurée directement par Editions du Roure - commandes par mel
Pour toutes commandes en dehors de la France : Utiliser Paypal / For orders outside of France: Use Paypal
ACCUEIL COUVERTURES CATALOGUE VITRINE LIENS
  
    Mathieu Jouve est né le 7 octobre 1746, à Saint-Jeures, en Velay oriental, dans un pays rude, fait de toitures  de chaume ou de lauzes et de langue d’oc.
    Enfant au tempérament vigoureux, le futur « Coupe-tête » est marqué par le passage de Mandrin, à Saint-Jeures, en 1754. De maréchal-ferrant, il deviendra contrebandier entre Velay et Forez, jusqu’en 1773 avant de se placer au service des Grands, à Paris, dans la maison du maréchal de Vaux, puis du cardinal de Rohan.
    Frondeur, Mathieu Jouve s’installe ensuite comme marchand de vin et vit entouré de maîtresses, puis il suit les débuts de la Révolution française, en spectateur et en acteur.
    Hâbleur, il revendique avoir tranché la tête du gouverneur de la Bastille, de Launay, le 14 juillet 1789. C’est le début de la légende de Jourdan Coupe-tête.
    Puis Mathieu Jouve s’installe à Avignon et se fait appeler Pierre Jourdan, négociant. Il va participer à la révolution avignonnaise et au rattachement du Comtat Venaissin à la France. Agitateur infatigable, il prend la tête de l’armée de Vaucluse et devient « général des braves brigands de Vaucluse ».
     Adrien Faure ne gomme aucune tragédie de ce temps, ni celle du meurtre de Lescuyer, ni les massacres de la Glacière. Jourdan, mis en cause, sera arrêté, puis amnistié et entrera en vainqueur dans Avignon. Réintégré dans la gendarmerie, il agira comme un proconsul, à Marseille, au moment de la révolte fédéraliste d’avril 1793.
    Mais Jourdan Coupe-tête, révolutionnaire, brutal et excessif tombera pour une histoire de vente de biens nationaux. Il comparaîtra alors devant le tribunal révolutionnaire le 8 prairial an II. A 11 heures, sur accusation de Fouquier-Tinville, les juges le condamneront à mort. Il sera guillotiné le même jour à 16 heures, place de la Concorde, à Paris, deux mois avant la chute de Robespierre.
C’est la fin de l’histoire et le début de la légende. 
   Jourdan était-il un redoutable patriote ou un brigand en uniforme ? Adrien Faure refuse certaines calomnies et exagérations et présente la lignée Jouve-Jourdan àCavaillon, possédée toute entière par l’idéal républicain, jusqu’au dernier descendant, Michel Jouve, mort en 1924.
 Adrien Faure, né en 1923, à la Bruyérette de Saint-Jeures (Haute-Loire) a été enseignant de 1945 à 1972, passionné pendant 50 ans par Jules Vallès. Il est l’auteur de Jules Vallès et la Haute-Loire.

Jourdan Coupe-tête de Adrien Faure
Un ouvrage de 54 pages. ISBN 2906278 52 1 4/2005 - 8,00 €

 
 
Panier d'achats ...
Pour commander avec un bon de commande : par chèque ou virement bancaire, c'est ici