en tete

bando

Critique littéraire - Documents, témoignages - Encyclopédie, dictionnaires - Essais - Histoire - Littérature de langue française - Mémoires, souvenirs - Militaires - Nouvelles - Patrimoine - Régionalisme - Romans présent
A l'attention des librairies : la diffusion-distribution est assurée directement par Editions du Roure - commandes par mel
Pour toutes commandes en dehors de la France : Utiliser Paypal / For orders outside of France: Use Paypal
facebook ACCUEIL COUVERTURES CATALOGUE VITRINE LIENS

Les Editions du Roure

             A l’origine le nom de cette maison d’édition, créée en 1977, est « Las edicions dau roure » dont le but était d’éditer et d’imprimer des textes aussi bien en français qu’en occitan. Aujourd’hui le but est toujours le même et les éditions ont publié près de 70 titres.

            Pourquoi dau Roure ? Si le terme edicions est facilement transposable en français, le terme dau Roure signifie « du chêne » (chêne rouvre, du latin robur),
Les Editions du Chêne, donc. Après tout, on rencontre fréquemment des toponymes comme La Faye, ou La Fayette (pour le terme occitan fayard, et français : hêtre), Le Roure ou encore Saint-Férréol-d’Auroure.

 Une politique éditoriale :

            Nous publions 5 à 6 titres par an.

           Aujourd’hui, nous avons trois grands axes éditoriaux : l’histoire, la littérature, l’occitan et le terroir. Mais nous ne nous revendiquons surtout pas éditeur régionaliste, mais éditeur en région.


1- Publier l’histoire

        Les publications sont une volonté de recherche et souvent de mise en cause de la tradition historiogra-phique. Ainsi l’histoire du cinéma rétablit, par le livre de Bernard Lonjon (2007), Emile Reynaud, le véritable inventeur du cinéma.

            Avec La bête du Gévaudan, révélations sur un crime organisé au XVIIIe siècle  (2006), Roger Oulion présente une idée novatrice sur cette réalité/légende.

            Avec Polignac, la légende du temple d’Apollon (2007), Alexandre Pau cherche quelle est la part de la légende et celle de la vérité dans l’histoire du temple d’Apollon.

            Avec Solon Reynaud de Julien Guérin (2007), Jourdan Coupe-tête, L’Allier en Révolution (Elisabeth Liris) , Georges Couthon, conventionnel auvergnat (Martine Braconnier), La Haute-Loire et la Révolution française, l’histoire du XVIIIe siècle s’éclaire d’une vision républicaine. Celle du XXe aussi avec le titre de Bernard Prou et Michel Achard : Franc-maçonnerie en Haute-Loire, le Réveil anicien.

            Les Editions du Roure ont aussi une collection de « personnages », des biographies de Laurent-Eynac, Jules Vallès, Jules Romains, Emmanuel Rougier (qui a inspiré une émission télévisée de FR3 : Thalassa).

            Mais les témoignages organisés par Michel Fabréguet autour des Résistances sur le plateau Vivarais-Lignon, 1938-1945, ouvrent une vision scientifique de l’histoire. Celui de François Stupp, est le récit poignant et vécu d’un jeune juif polonais réfugié pendant la seconde guerre mondiale, à Araules qu’il qualifie de Pays des Justes.


 2 - La littérature

           - Jules Vallès et Jules Romains. Les deux écrivains ont fait l’objet de biographies, l’une par Adrien Faure et complétée d’une étude de Chantal Dentzer-Tatin : Jules Vallès, les mots de l’enfance révoltée, l’autre de François Stupp : Jules Romains, de la Chapuze à la Coupole.

          - La littérature, ce sont aussi les « nouvelles ». Depuis six ans, les Editions du Roure publient régulièrement des nouvelles issues du choix du jury (indépendant) des prix Jules Vallès et Livrévasion :

            Le Bistrot (15 auteurs)

            Un moment d’égarement

            Si c’était vrai

            Révolte

            Duos d’enfer.

            Et en novembre 2007 : Couleurs d’été. Le prix Jules Vallès a été décerné à Daniel Delatour.

            A Saint-Paulien, ce 4 août 2007 seront présents 7 à 8 auteurs sur les 60 que nous avons publiés en « nouvelles ».

- Le roman :

            Nous publions en 2007, André Crémillieux pour La Dédorure, l’oubliée de la rue des Dames. L’an dernier, Roger Archaud a produit : Yves d’Alègre, marquis d’Auvergne, le deuxième épisode de sa trilogie après Le baron de Saint-Vidal.

            Gérard Oulion, a publié le premier roman policier ponot des Editions du Roure : Meutre sous la cathédrale, dont l’action se situe dans la vieille ville du Puy-en-Velay.

            Régis Vasseur de Bas-en-Basset sera présent à Saint-Paulien avec son roman : Le chêne et la liberté.

            Nicolas Fayet a publié deux récits dans Une rivière à la menthe, joli titre évocateur de l’enfance du côté de Grazac et Lapte.

           - La littérature est aussi faite de récits sous forme de témoignages pour marquer son époque et son temps. Les Editions du Roure ont lancé, en 2007, une petite collection intitulé « Lire, écrire, témoigner ». Blandine Bouquet-Meyroneinc, jeune enseignante au Puy, invite à la lecture (d’une traite), de son témoignage, fort bien écrit, pour dire qu’il ne faut jamais baisser les bras dans les combats de la vie.

Blandine Bouquet-Meyroneinc : Ce dix-sept février, parcours d’une combattante.


3- L’Occitan, les pays et les terroirs

  - L’occitan

Si le premier ouvrage sur l’occitan est celui d’Yves Gourgaud, nous constatons que l’occitan parlé et écrit est encore bien présent.

            Emile Brun, dit Touénabrus, nous a laissé son dernier ouvrage Moundes legisset me et creset me ! André Gerey d’Aurec-sur-Loire a épuisé son livre paru en 2006 : Onte passat queu temps.

            En 2007 Jean-Yves Rideau, de Montregard publie les Poésies patoises de Jean-François Meiller, parues en 1908 et qu’il a élégamment traduites dans une forme très littéraire.

 - Les pays

            Les Editions du Roure veulent privilégier des monographies de villes et villages ou de pays. Cette collection est à cheval entre l’histoire et le monde moderne


            Nous avons publié :

            Espaly-Saint-Marcel de Marc Ramey en 2006

            Saint-Germain-Laprade de Jacques Arnaud et Paul Charpentier

            Monlet de Baptiste Rax

            Ceaux d’Allègre de Lucien Valentin

            Champclause et Boussoulet de Joan Deville

            Lantriac de Roger Nicolas, Maurice Quinqueton et Elie Pandraud

            Les pays du Monastier de Jean Pradier

            ... La porte est ouverte à plus de 200 monographies à venir

            - Les terroirs sans passéisme

            Nous avons à coeur de défendre un patrimoine des plus différents, composites et agréables.

            Jérôme Sagnard s’intéresse aux Châteaux en Velay en comparant le bâti de ces construction mythiques entre la fin du XIXe siècle et aujourd’hui. Carol Maillard a publié une intéressante étude sur Les halles de marchés d’Auvergne.

            Mais l’agriculture est mise en valeur par Jean-René Mestre avec sa Lentille verte du puy, une AOC particulière, et Joan Deville : Les myrtilles et les airelles.

           Le dictionnaire biographique de la Haute-Loire de Gaston Joubert (aujourd’hui décédé) est une forme de reconnaissance pour ceux qui ont produit, écrit ou peint... quelque oeuvre en Haute-Loire. L’ouvrage est à perpétrer. Il est un outil incomparable pour les chercheurs ....