en tete

bando

Critique littéraire - Documents, témoignages - Encyclopédie, dictionnaires - Essais - Histoire - Littérature de langue française - Mémoires, souvenirs - Militaires - Nouvelles - Patrimoine - Régionalisme - Romans présent
A l'attention des librairies : la diffusion-distribution est assurée directement par Editions du Roure - commandes par mel
Pour toutes commandes en dehors de la France : Utiliser Paypal / For orders outside of France: Use Paypal
ACCUEIL COUVERTURES CATALOGUE VITRINE LIENS
 Des nouvelles de couleurs...
Rafales de couleurs flamboyantes à la Renaissance. Quel est le secret des peintres : le rouge si énigmatique, sang de boeuf séché, sang de la mûre sucrée, sang de vin muscat ?Il colore dell’estate. Ces couleurs inventées et si vite perdues !
Mais on n’oublie jamais rien, surtout quand dans la solitude et le froid du grand Nord vous arrivent les couleurs des fraises séchées.
La couleur du mensonge pour l’enfant,est-ce la «robe jaune» ? Pourquoi les grands veulent-ils toujours que l’herbe soit verte et le ciel bleu alors qu’il y a la couleur des coeurs ou celles de Van Gogh ? Vincent écrit «C’est une immense étendue de blé sous des ciels troubles. Au milieu de ce blé, j’ai mis le portrait d’une femme en robe rouge...»
Les couleurs de l’été sont là, de tous les étés, mais pour Sylvia, cette saison n’existe plus. L’été 1943 et la petite histoire ont eu raison des couleurs et du temps. Le temps et les couleurs qui font pourtant les grands hommes, les Justes.

Les nouvelles qui composent cet ouvrage ont été choisies par le «Jury» du prix Jules Vallès de la Nouvelle, organisé au début de l’année 2007. Le texte de Daniel Delatour a reçu le prix Jules Vallès, celui de Maïté Ollivier s’est vu décerner le prix Livrévasion (prix jeunesse). Ce sixième ouvrage fait suite aux précédents concours dont le thème était : Le Bistrot, Un moment d’égarement, Si c’était vrai…, Révolte, Duos d’enfer.


Daniel Delatour : Nous autres, pauvres imagiers
Sylvie Dubin : Le ciel est bleu comme un triangle
Gérard Oulion : De quelle couleur était l’été ?
Claudine Créac’h : Le champs de blé aux corbeaux
Annie Mullenbach-Nigay : Fin de saison
Dominique Guérin : « Même qu’on dirait... »
Françoise Dumas-Rodier : Soleil rouge
Agnès Gros- Laroche, Eric Rouzaut : Couleur de mensonge
Marion Baudot : Fraises séchées
Joël Vernet : Le silence de l’été
Daniel Brun : L’aquarelliste
Maïté Ollivier : Une journée d’été
Pierre Aubry : Il colore dell’estate

Couleurs d'été
160 pages - ISBN 978 2 906278 70 7 - 11/2007 - 15,00 €

 
Panier d'achats ...
Pour commander avec un bon de commande : par chèque ou virement bancaire, c'est ici